WEWE Global

WEWE Global: La vérité

WEWE Global : une plateforme, une communauté et une curiosité grandissantes. Comme les rumeurs qui courent sur le web au sujet de ce projet varient entre les opinions positives et négatives, notre objectif avec cet article sera de faire une mise au point : Qu’est-ce que c’est que WEWE Global et, sincèrement, est-ce plutôt une bonne ou une mauvaise idée ?

Nous avons mené notre enquête sur le web et, dans l’information émanant de la chaîne officielle, nous avons trouvé et contacté beaucoup de pages web de fans et d’usagers. Nous avons également recueilli des opinions négatives, de personnes qui affirment que WEWE n’est rien d’autre qu’un « joli rêve ». Nous avons analysé tout ceci –y compris les critiques- afin de cerner la vérité.

Qu’est-ce que c’est?

Commençons par le commencement et par le produit en lui-même: WEWE est une plateforme online – http://wewe.global/ -, où on ne peut s’inscrire qu’avec un code de compte fourni par un membre de la plateforme. Pour les plus curieux il est possible de trouver un lien de référence pour s’inscrire n’importe où sur le web, mais en ce qui nous concerne nous avons utilisé le lien de référence de quelqu’un qui était présent sur la plateforme. Ensuite nous avons contacté cette personne pour lui expliquer en quoi cela consistait. Nous appellerons cette personne « L’Ambassadeur ».

Le WEWE ID

Une fois que vous avez créé votre compte la plateforme vous demandera de vérifier votre identité (votre WEWE ID). Comme il ne s’agit pas d’une plateforme anonyme nous avons pris contact avec l’équipe de WEWE Global pour savoir si nous pouvions éviter cette étape. Un assistant nous a alors informés en nous expliquant que cette étape est obligatoire car WEWE travaille à l’échelle mondiale dans le respect des normes AMLD5. Dans l’idée de relever le défi, nous avons alors introduit des données aléatoires : le compte a été rapidement suspendu et leur équipe nous a informés de la raison de ce résultat par un courrier électronique. Apparemment, ils ne supportent pas les gens qui leur font perdre leur temps.

Alors finalement nous avons fait les choses correctement, en introduisant nos données authentiques. L’inscription a été vérifiée dans l’après-midi du lendemain, approximativement trente heures après l’avoir envoyée.

Les services

Pendant ce temps nous avons commencé à naviguer sur la plateforme WEWE Global, découvrant ses caractéristiques. Nous avons vu dans les réglages qu’il était possible de configurer le système de reconnaissance faciale comme vérification pour traiter les transactions. Nous avons dû attendre que la vérification de l’identification soit terminée avant d’opérer, mais maintenant on peut vous dire comment cela s’est passé : après avoir complété le registre nous avons utilisé la reconnaissance faciale pour notre premier achat. Très honnêtement nous ne nous attendions pas à trouver cette caractéristique : c’est quelque chose d’assez rare pour une page web, donc sur ce point, chapeau bas pour WEWE Global.

Venons-en aux produits. Nous voyons que nous avons deux portefeuilles : un pour les tokens virtuels de WEWE et l’autre pour les Bitcoins. On les utilise pour acheter des produits et des services en interne. Nous commençons par acquérir une adhésion, qui est une espèce de « pack » avec un échantillonnage de tous les produits disponibles à l’intérieur. Notre Ambassadeur nous détaille les produits avec beaucoup d’entrain, d’autant plus qu’il recevra une récompense pour notre achat.

La référence

Le système de références n’a rien de nouveau. Toutes les sociétés ont un programme de références, depuis Uber qui propose des voyages gratuits, jusqu’à Airbnb et leurs offres sur les réservations, en passant bien sûr par les banques.

Mais pour autant que ce système de références soit courant, il provoque toujours beaucoup d’interrogations quand il s’applique à des projets numériques. L’une des principales critiques –ou plutôt une accusation- que nous avons lues à leur encontre est justement de dire que WEWE est un projet qui ne peut pas être viable à cause du système de référence. Nous y reviendrons un peu plus tard.

S’il est correctement planifié, un système de références peut être une carte maîtresse. Chaque entreprise, qu’il s’agisse d’une start-up ou d’une multinationale, a en effet besoin de clients et, quelle publicité saurait être plus efficace que le bouche-à-oreille entre proches et amis ? WEWE Global l’a parfaitement compris, d’autant plus qu’ils ont créé –uniquement par le bouche-à-oreille- une communauté qui regroupe des milliers de personnes dans le monde entier. L’Asie, l’Europe et l’Amérique du Sud semblent être leurs principaux fiefs. Sur le web nous n’avons trouvé aucun réseau social officiel du projet, ce qui nous a beaucoup surpris, mais notre Ambassadeur nous a  dit que c’était parce que WEWE laissait à ses usagers la responsabilité de diffuser le message autour d’eux.

Mais alors, qui contrôle WEWE?

WEWE Global est une DAO qui a apparemment suivi l’exemple de Dash pour ce qui est de la gestion décentralisée de l’infrastructure. Nous avons demandé à notre Ambassadeur ce qu’il pensait de la DAO de WEWE, vu que c’est un groupe anonyme, et il nous a dit:

 Cela peut sembler étrange de ne pas connaître les visages qui sont derrière un projet. Mais, aussi absurde que cela puisse paraître, c’est aussi ce qui a fait la force de WEWE  car cela nous fait sentir à nous tous, à chacun de ses membres, que c‘est nous les responsables. Ici il ne s’agit pas de s’inscrire et de faire un achat ou deux: ici tout dépend de nous, et en ce qui me concerne cela me fait sentir proactif vis-à-vis de moi-même, des gens que j’ai invités et de toute la communauté. Ceci dit il est bon de savoir aussi que cette DAO, même si elle paraît mystérieuse, écoute ses usagers: on peut envoyer des conseils et des sollicitudes et, par le passé certains ont été approuvés –comme la publication anticipée de l’application WEWE.

Logo WEWE Global

L’application WEWE

L’objectif de WEWE Global est d’être « global », aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. WEWE veut créer une interface « tout-en-un », où l’usager puisse se connecter avec une identification WEWE afin d’utiliser tous ses produits et services. L’interface c’est la plateforme, et à partir de cette année ce sera aussi une application qui intègrera un service de paiement.

Pour en revenir à l’adhésion que nous avons achetée, pour une valeur de 500 dollars, voici quels sont les produits auxquels nous avons eu droit :

  • Nous avons reçu un bon de voyage total d’une valeur de 1000 dollars, utilisable sur le site web Travel4You pour payer une partie d’un séjour en hôtel avec notre WEWE, ce qui nous permet de profiter des offres promotionnelles de la page web.
  • Nous avons reçu des licences d’applications clé : l’Ambassadeur nous explique qu’il a acheté plusieurs applications qui vont ensuite être réparties parmi les clients ; les miens ou des clients au hasard. Il s’agit de codes de l’application WEWE avec lesquels on peut faire des achats et réaliser des transactions. Et une fois que les applications ont été téléchargées, on reçoit des récompenses pour l’utilisation des clients qui téléchargeront les applications pour lesquelles nous auront payé. Leur téléchargement sera donc gratuit grâce à nous –c’est un peu comme si nous avions payé l’application à leur place, mais ensuite on nous récompensera quand ils utiliseront l’application. Il faut attendre encore quelques mois pour que l’application soit disponible sur le marché, et ensuite les usagers commenceront à la télécharger et à l’utiliser.
  • Mon adhésion comprend aussi des cours, par vidéo, sur la Blockchain et les crypto-monnaies. Comme l’application peut s’utiliser avec des crypto-monnaies –comme Bitcoin et autres altcoins- les vidéos servent d’information générale aux adhérents.

WEWE Global, est-ce une pyramide de Ponzi ou non ?

Il est à supposer que la plupart des personnes qui ont lu les paragraphes antérieurs se poseront la question. Comme nous en étions conscients, nous avons réalisé une analyse précise sur ce point.

Ce qui fait d’un système une pyramide de Ponzi sont les facteurs suivants :

  • Une promesse d’investissement qui rapporte rapidement de grands bénéfices
  • le système distribue l’argent gagné, mais en réalité il s’agit de l’argent de nouveaux investisseurs
  • Le système tombe lorsqu’il n’y a plus de nouveaux investisseurs : les anciens ne peuvent plus rien gagner, ils cessent donc d’inviter d’autres personnes et tout s’écroule.

Après au moins trois semaines de recherches, nous pouvons désormais apporter une réponse définitive : WEWE n’est pas un système de Ponzi. Voyons pourquoi.

  • WEWE n’est pas un investissement. C’est clairement spécifié sur leur page web officielle, ainsi que dans les mentions légales et conditions d’utilisation –et d’ailleurs nous ne voyons pas non plus de promesse de bénéfice, à aucun endroit.
  • Ce qui est perçu en matière de récompense –ce qu’ils appellent « prime pour le travail et prime pour le service »- ce sont en réalité des récompenses non-garanties. C’est-à-dire que nous n’avons aucune certitude de recevoir des récompenses pour le produit que nous achetons : tout dépend si WEWE et ses services sont finalement utilisés.
  • WEWE présente cela comme un projet qui répartit aussi la richesse entre la communauté. Précisément, cette richesse n’est pas garantie et les adhérents n’en recevront une part que s’il y a quelque chose à répartir. C’est là que nous comprenons mieux le sens de la responsabilité dont nous parlait notre Ambassadeur.
  • Le développement des services a seulement été rendu possible par l’augmentation du nombre des usagers. WEWE DAO sait qu’une fois libérés, les services de l’application seront utilisés : plus il y aura d’usagers et plus WEWE sera riche. Une richesse qui, évidemment, sera utilisée pour soutenir le projet et récompenser la communauté.

Imaginons qu’à partir de demain plus aucun nouvel usager ne rentre, et que même les usagers actuels ne se connectent plus à leur compte de WEWE Global et n’utilisent plus les services. Que se passerait-il? Nous avons envoyé cette question à l’équipe de la plateforme WEWE Global et ils nous ont répondu: “Eh bien, dans ce cas, WEWE Global ferait faillite”. Mais peut-être aurions-nous pu anticiper nous-même cette réponse, puisqu’elle était aussi évidente que la question était idiote! En effet, même Amazon ferait faillite si plus personne ne commandait, et si cela devait arriver, même l’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, devrait changer de voie pour tout recommencer à zéro. Pourtant, nous savons bien que cela n’arrivera jamais à Amazon, car l’entreprise a de nombreux clients fidèles qui ne peuvent plus vivre sans ses services. Le groupe WEWE aussi semble être uni au projet.

En résumé

On apprécie l’honnêteté d’un projet numérique et de référence qui annonce en toutes lettres qu’ici, rien n’est garanti. Un projet est en construction, et on sait que dans les affaires un commerce peut être bon et mauvais. Si tout va bien, les usagers profiteront de la réussite –et c’est là une caractéristique particulière, car aucun service online ne récompense ses usagers pour le simple fait d’une utilisation.

Il est en revanche plus difficile d’évaluer le produit final, l’application. Nous aurions aimé tester le service de paiement WEWE, qui vous permet de payer avec des crypto-monnaies en utilisant votre smartphone dans des magasins POS NFC –alors que le commerce recevra des dollars, des euros ou toute autre monnaie en vigueur dans son État. L’idée de pouvoir utiliser les crypto-monnaies est  en effet alléchante, quand on sait que sinon on les garde toujours dans les portefeuilles, sans leur donner d’usage. D’après ce que l’Ambassadeur  nous a dit, à partir du mois prochain déjà quelques adhérents spécialement désignés pourront l’essayer en conditions (une vidéo de préannonce est d’ailleurs disponible sur YouTube: https://youtu.be/N10XChcLjg4). Cela signifie que nous referons une actualisation, d’ici environ deux mois, dans un nouvel article consacré au projet WEWE. Restez attentif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *