Immobilier

Pourquoi vendre en viager ?

Grâce au viager, une personne peut vendre son domicile, sans avoir à le quitter. En effet, il peut y vivre jusqu’à son décès. Comme pour toutes les transactions immobilières, la signature de l’acte de vente se déroule en présence des deux parties et d’un notaire.

Une pratique actuellement à la mode

De nos jours, de plus en plus de propriétaires sont attirés par la vente en viager. Elle permet au vendeur (ou crédirentier) de toucher une rente jusqu’à son décès. Avec cette somme, vous pouvez améliorer votre qualité de vie.

Vous avez aussi la possibilité de l’utiliser en tant que compensation de votre retraite pour subvenir à des besoins spécifiques. En vendant en viager, vous pourrez garder vos habitudes et votre train de vie quotidienne.

Dans le cas où il vous faut une plus importante rente viagère, il est conseillé d’opter pour un viager libre. En contrepartie, vous devrez renoncer à votre droit d’occupation. Vous perdez également les avantages de l’usage de la maison.

Les solutions de la vente en viager sont variées : avec ou sans rente, rente réversible, avec ou sans bouquet… Pour en savoir plus à propos de chaque offre, il est recommandé de faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Focus sur les différentes sortes de viager qui existent

Les ventes en viager peuvent être classées en 3 catégories.

En premier lieu, il a le viager occupé, qui est le plus utilisé aujourd’hui. Il diffère par le fait que le vendeur peut rester dans le logement à vie ou jusqu’à ce qu’il aille vivre dans une maison de retraite.

En deuxième lieu, on retrouve le viager libre. Dans ce cas, l’acheteur (ou le débirentier) a la possibilité de louer et d’habiter immédiatement dans le domicile.

En dernier lieu, on distingue le viager à long terme. Le nombre d’années durant lesquelles l’acquéreur paiera des mensualités est fixé dès la signature du contrat de vente. Les deux parties connaissent à l’avance le prix total du bien immobilier. Cependant, en cas de décès du crédirentier, le bien revient directement à l’acheteur.

Comment savoir si vous pouvez vendre ou acheter en viager ?

D’une manière générale, tout individu doté d’une capacité juridique est en mesure de recourir au viager. Pour qu’une vente soit valable aux yeux de la loi, la mort du vendeur ne doit pas être prévisible.

En d’autres mots, il est crucial que le débirentier ne sache pas que le crédirentier soit atteint d’une quelconque maladie. Enfin, si ce dernier meurt dans les 20 jours qui suivent la transaction, la vente peut être annulée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *